Avant de pétrir la pâte, je jouais à pétrir les mots, et j’y prenais un véritable plaisir.

 

Je souhaitais enseigner les lettres et m’appliquais à gravir les échelons universitaires un par un, … jusqu’à un jour d’ennui où la confection d’une pâte à pizza me fascina littéralement !

Comment un mélange de farine et d’eau s’était-il mis à gonfler comme ça ?! Il fallait en percer le mystère à tout prix.

 

Alors je me mis à refaire une pizza, puis un pain au lait, et à nouveau, et encore,

 

et de pâte en pâte, le pain devint une véritable passion.

 

Avec de la farine en intraveineuse, il fallut découvrir le monde de l’apprentissage, et redémarrer à zéro. Longues furent les journées ! Mais j’avais cette certitude intérieure qu’un jour (un jour…) ces efforts serviraient à quelque chose de plus grand.

 

Du pétrissage au défournement, chaque étape est un lieu de sensibilité incroyable et j’espère réussir à vous transmettre un peu de cette joie du pain qui n’a jamais cessé de croître en moi.

 

 


 IMG_0021